Tony, tel un fauve sent la salle.

Elle lui répond.

Il la charme comme une amie qu'il n'aurait pas vue depuis longtemps.

Elle lui fait la claque, il ne peut plus s'arrêter.

Le plaisir, si bon soit-il a toujours une fin.

Le public sait que Tony a encore une chanson, Tony sait que le public lui en demandera une autre.

Cela ne peut pas se terminer comme ça. Alors, pourquoi pas ?

C'est la fin ! La pression redescend.

Il flotte cette ambiance particulière où la réalité reconquiert petit à petit sa place.

Dans un dernier élan, comme un soubresaut, Tony promet de revenir.

Puis il s'efface, laissant le brouhaha des chansons flotter dans les mémoires...

Article : Carole Baron
Photos: Christophe Gaye janvier 2009

Chanteur soirées privées Animateur soirées privées Chanteur spectacle Animateur spectacle Chanteur cabaret Animateur cabaret Chansons soirées privées Animation soirées privées Chansons spectacle Animation spectacle Chansons cabaret Animation cabaret